Rachat crédit conso : comment procéder sur 144 mois (et 180 mois) ?

Rachat crédit conso : comment procéder sur 144 mois (et 180 mois) ?

Le risque de surendettement augmente à mesure que les crédits consommation s’accumulent. Le suivi du remboursement de toutes ces mensualités devient aussi un vrai casse-tête. L’obtention d’un rachat ou d’un regroupement de crédits à la consommation est la solution idéale à ce problème. Il sera beaucoup plus simple de rembourser vos dettes quand il s’agit d’un crédit unifié. Le rachat du crédit conso offre l’opportunité de diminuer les taux d’intérêt ou de financer un nouveau projet, voire plusieurs.

Qu’est-ce que le rachat de crédits conso ?

Opération de crédit, le rachat de crédit conso consiste à regrouper l’ensemble des crédits à la consommation qui sont en cours afin de mettre en place une seule et unique échéance de remboursement, laquelle aura en plus un seul taux d’intérêt. Une banque dédiée est l’établissement chargé de débloquer le capital nécessaire au rachat de crédit conso. Le remboursement est alors effectué à travers un prélèvement mensuel sur le compte de l’emprunteur qui se verra réduit grâce au nouveau calcul de la durée de remboursement.

Le rachat de crédit conso permet la diminution du coût des assurances. En effet, plus besoin d’avoir plusieurs assurances emprunts, il ne sera question que de payer une seule assurance-crédit. Dans des cas particuliers, le rachat de crédit conso offre la possibilité de diminuer le taux de crédits contractés avec un taux d’emprunt élevé. Il sera donc possible de voir le taux diminuer fortement en regroupant les prêts.

Conditions du rachat de crédits conso

Pour le remboursement d’un rachat de crédits à la consommation, il faudra compter entre 1 et 12 ans et dans certains cas, jusqu’à 15 ans. Les mensualités seront donc de 12 à 144 mois, voire 180 mois, pour arriver à la fin du financement. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte dans le calcul de la durée d’une offre réalisée par la banque. Ainsi, le capital emprunté, en plus du montant des prêts rachetés, la capacité d’emprunt, le coût du crédit sont quelques-uns des paramètres importants pour calculer cette durée.

En réduisant le taux d’endettement du foyer en dessous des 33 % après le rachat des prêts, la banque définira le coût de la nouvelle mensualité à payer. Il existe plusieurs types de financements, dans le cadre d’un rachat de crédits à la consommation.

Les crédits à la consommation affectés

Dans le cas d’un crédit à la consommation affecté, le montant débloqué est prévu pour l’achat d’un bien d’équipement, ou alors pour un projet à réaliser qui a été précisé dans le contrat, tel que :

  • Le crédit auto/moto ;
  • Le prêt travaux.

Les crédits à la consommation non affectés

Dans le cas d’un crédit à la consommation non affecté, l’objet du financement consiste en l’obtention d’une enveloppe financière qui n’a aucune contrainte d’utilisation, et ne présente aucun justificatif de projet, comme c’est le cas pour :

  • Un mini-crédit ;
  • Un prêt personnel ;
  • Un découvert bancaire ;
  • Un crédit renouvelable ;
  • Une location de véhicule (LOA/LDD).

Un regroupement de crédit peut être envisageable pour des dettes financières, telles que des dettes fiscales en cours, ou alors des dettes entre particuliers. En respectant la règle des proportions des encours repris, les prêts immobiliers ainsi que les crédits conventionnés peuvent faire partie du rachat de crédits conso.

Les caractéristiques d’un rachat de crédits sur 144 mois

Le but d’un rachat de crédits conso est de regrouper tous les crédits en cours de remboursement, ainsi, la durée, le montant des mensualités, ainsi que le taux d’intérêt seront modifiés. Dans le cas d’un rachat de crédits sur 12 ans, soit 144 mois, le montant des mensualités du nouveau crédit unifié sera revu à la baisse. Par conséquent, l’emprunteur aura plus de marge de manœuvre, et verra le paiement des échéances facilité. La durée maximale de remboursement dans le cas d’un rachat de crédits conso est de 12 ans, sauf dans le cas d’un crédit lié à un bien immobilier. Ainsi, il est possible de regrouper plusieurs natures de dettes, des retards de loyers, d’impôts ou encore des découverts bancaires.

L’âge minimal pour accéder à un emprunt est de 18 ans, alors que l’âge maximal dépend de critères tels que l’état de santé, la situation personnelle, et le mode de vie de l’emprunteur. L’établissement préteur fixe ses propres critères en ce qui concerne les règles d’emprunt. Pour le rachat d’un crédit étalé sur 12 ans, le montant maximal qui peut être emprunté est de 100 000 euros pour des locataires, et de 200 000 euros pour des propriétaires. Le rachat de crédits conso peut faire l’objet d’un remboursement anticipé, avec des modalités spécifiées par avance dans le contrat.

Le candidat au rachat de crédits peut être dans plusieurs situations, ainsi, un salarié en CDI ou CDD, en intérim, ou alors un fonctionnaire, un préretraité ou retraité peuvent souscrire au crédit. Le critère important est que l’emprunteur soit dans une situation stable.

Les caractéristiques du rachat de crédits sur 180 mois

Certains établissements de prêts peuvent accorder une période de 180 mois, pour d’autres cas que les crédits immobiliers, en l’occurrence, dans le cas d’un crédit à la consommation, mais aussi des crédits personnels, et des crédits renouvelables. Les prêts immobiliers ne dépassant pas 60 % de la somme empruntée, peuvent être inclus dans le financement du rachat de crédits étalé sur 15 ans. Les rachats de crédits étalés sur 15 ans sont accessible pour les emprunteurs de 18 à 75 ans ou plus, tout dépend de l’établissement de financement. Un rachat de crédits sur 15 ans permet d’obtenir des bénéfices sur la mise en place de l’opération qui sera bien plus simplifiée, en plus d’une acquisition des fonds très rapide.

Même si les taux d’intérêts pour un prêt hypothécaire sont plus bas que pour un rachat de crédits conso, l’emprunteur profitera de taux assez bas, en plus d’éliminer les frais de notaire, de garantie et d’hypothèque. Avec un rachat de crédits sur 15 ans, le taux d’endettement est largement réduit, signifiant ainsi l’ouverture d’opportunités diverses telles qu’une épargne, ou un autre financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *